• Champions d’europe!!

    champions d'europe

    Ce week end, l'équipe de France de Blood Bowl a décroché le titre de champions d'Europe!!!
    Malgré un mauvais départ face à l'Espagne et la Belgique, elle a su remonter la pente pour battre dans une sorte de finale en round 7 l'équipe danoise.
    Les champions d'Europe sont composés, en plus du sélectionneur Buck's, de Jeff, FXIII, Darktroll, Bloody, Knox, Titouch, Daz et Elyoukey.
    Lord Bojo a quand à lui terminé 3ème de l'EurOpen, ratant la victoire sur le dernier match.
    Bravo à eux!

  • Le saviez-vous?

    coupe teflon

    La coupe Téflon est l'un des seuls tournoi proposant 24h de matchs de Blood Bowl d'affilé, soit 9 matchs entre 11h le samedi, et 11h le dimanche.

    Malgré les nombreux repas, dont la célèbre raclette, et les litres de café à disposition, la coupe Téflon reste une épreuve d'endurance!

  • Catégories

Résultats de votre recherche

Ch’ti Bowl II: journée 1

Posté par simonmlf le 10 octobre 2012

Samedi 06 octobre 2012.

Après mon second match de championnat le vendredi soir contre Mr le Duc (victoire 1-0 de mes khemris sur ses nordiques), le Ch’ti Bowl II se profilait à l’horizon. Enfin, le stress de la préparation allait pouvoir retomber pour le Moute! Et du même coup une excuse pour ses défaites un peu trop redondantes.

Après le déménagement galère du Lamoria Stadium dans la soirée (on s’est retrouvé à 3 devant, le Lamoria Stadium dans le reste de la bagnole), restait la préparation technique et tac… euh… technique tout court en fait. Le petit déjeuner était prestement servi, le café chauffait allégrement, et les nouveaux terrains MLF attendaient d’accueillir les joueurs.

Ch'ti Bowl II: journée 1 dans Tournois img_00031-300x225

Pour ce Ch’ti Bowl, je décide de jouer vampires. Déjà parce que je compte jouer un maximum de tournois avec ce roster, et en plus parce que ce roster est particulièrement aidé: 1 350 pour constituer son équipe. Ce qui me permet de jouer un roster assez sale:

- Wilhelm Chaney (8 4 3 8 solitaire, régénération, frénésie, griffes, réception, lutte)

- 3 vampires, 2 esquives + 1 bloc

- 10 serviteurs, 1 bloc + 1 chef + 1 lutte + 1 kick + 1 joueur vicieux

- 3 relances (soit 4 avec le chef)

Advienne que pourra!

 

Round 1: Doc Grotznick et ses morts-vivants img_00131-300x225 dans Tournois

L’année dernière au premier Ch’ti Bowl, j’avais déjà joué contre le Doc, pour une victoire étriquée avec mes khemris contre ses orques. Mais avant tout, cela avait été un match bien fun où nous avons bien fait les cons entre les phases de réflexion. Cette année, c’est dés le premier match que nous allons pouvoir montrer à quel point nous sommes en forme ce week end.

Côté jeu, le Doc joue très classique, hormis la présence d’un champion tronçonneur dans son équipe: Hack l’étripeur (6 3 2 7 Solitaire, tronçonneuse, régénération, arme secrète, glissade contrôlée). Il avoue cependant ne jamais avoir su vraiment utiliser les tronçonneuses. Un peu comme moi.

Et en effet, il avait tout à fait raison. Alors que le Doc gagne le toss et le FAME (+1 tous les deux à cause de la moitié des figs non peintes du Doc), il attaque en premier et blitz en fin de tour avec son tronçonneur sur l’un de mes vampires esquive. Ca passe l’armure, mais le vampire reste sur le terrain. Dommage, Hack l’étripeur se retrouve en première ligne, esseulé. Blitz du serviteur blocage, et bim. Au revoir Hack l’étripeur et une première sortie dans ce match. Ensuite… ensuite c’est une avancée lente mais continuelle des morts-vivants tandis que je tamporise en attendant une bonne occasion de jouer du regard hypnotique. Je joue régulièrement un seul vampire sur 3, ou 2. Cette prudence me permettant de ne pas crâmer mes relances dés les premiers tours. Et Wilhelm Chaney prend ses responsabilités en blitzant quasi à chaque tour pour tenter de sortir des joueurs adverses grâce à ses griffes. Sans résultat hélas. Le Doc remet les compteur à zéro en dégageant un serviteur. Une ligne de momies et de revenants se dresse devant la goule blodgeuse.

img_0020-300x225

J’arrive à sortir une première goule (sur 3), puis le Doc un serviteur. Tour 6, alors que le Doc doit accélérer le jeu, je lui fous la pression en collant mes joueurs, puis en hypnotisant et en blitzant la porteuse de balle. La lutte de Wilhelm Chaney fait fureur, et j’arrive au tour 7 à reprendre la balle avec un vampire. Je ne peux pas le protéger d’un blitz, mais je place quelques joueurs autour pour tenter d’empêcher une tentative de TD facile. Et ça marche. Car si le Doc dégomme le vampire porteur de balle avec une momie, le nombre de jets qu’il doit sortir pour marquer est trop conséquent. Il place une goule dans l’embut, réussit à ramasser la balle avec un revenant après un blocage à 1 dé, tente la passe… qui partira dans la mauvaise direction! Mi-temps, 0-0, 2 sorties partout.

 

Seconde période, j’attaque sur le côté droit du terrain, et je forme un couloir pour un vampire et un serviteur. Avec Wilhelm Chaney en tête de gondole. Le Doc hésite, puis décide de mettre la pression à fond sur le porteur de balle, plutôt que de tenter de bloquer le couloir. Sans doute un bon choix, car il n’avait pas beaucoup de joueurs à portée. Et avec les regards hypnotiques, former un double rideau efficace était illusoire. Premier blocage pour ma part? Double skull. Si les relances sont la, ce fait de jeu m’empêche de relancer la réception ratée d’un vampire. Le Doc en profite aussitôt pour blitzer, et récupérer la balle tour 3 avec une goule blodgeuse décidément en forme! Mais c’est de courte durée. Les vampires ouvrent un couloir pour Wilhelm Chaney qui grâce à nouveau à sa lutte, fait tomber la goule et la balle à terre. Après quelques frayeurs, une transmission à un serviteur plus tard, la balle est protégée, et le TD marqué au tour 5.

img_0039-300x225

Le Doc attaque, pour tenter d’égaliser en 4 tours. Le kick profond grâce à la frappe précise de mon serviteur oblige le Doc à courir vite. Et forcément, pour protéger la balle efficacement, les joueurs en position de marquer se font très rare. Résultat, grâce au serviteur lutte, je fous la seule goule en position de marquer à terre, et la stone après une agression aussi propre qu’efficace. Enhardi par la première victoire qui se dessine, je tape tous les autres joueurs présents sur le terrain, et commet l’erreur du noob: je suis histoire de faire chier le monde. Et après une tentative de terminer le match en voulant serrer la main du Doc…

Hey! Je te serrerais la main quand j’aurais joué mon dernier tour!

… ce salaud de Grotznick entame une réflexion pushienne. Je trouve la solution avant lui avec Harty, et me rend compte qu’il est simple. Forcément, le Doc trouve la solution. Reste que sans relance, il doit pousser 2 fois l’un de mes serviteurs qui a… que dalle! Je suis un peu plus serein: il va forcément raté un bloc. Mais le Doc est bon: il sort à chaque fois la flèche salvatrice, fait tomber le serviteur sur le troisième push, puis réussit l’esquive 3+ et les 2 GFIs avec sa blodgeuse pour égaliser:

Ah voila. La je peux te serrer la main.

Bravo Doc, tu m’as tué. Et même si le brin de chance t’as souri sur ce push push, je ne peux m’en prendre qu’à moi même. Si j’avais fait gaffe lors de mon dernier tour, le Doc aurait tout simplement été incapable d’effectuer ce push push.

Au final, 1-1, et 2 sorties à 3 pour le Doc je crois. Encore une fois, un bon match délire, mais où la réflexion était bien présente. Vivement le prochain match Doc!

 

Round 2: Coyotte et ses nains du chaosimg_0046-300x225

Si j’avais déjà croisé Coyotte lors des derniers tournois, je n’avais encore jamais joué contre lui. Cool! Je me tape du nain du chaos classique: 3 châtaignes, 3 gardes, juggernaut sur le mino, bloc et esquive en force sur les centaures, dext et chef sur les hobgob.

Coyotte gagne le FAME, puis le toss. Je défends à nouveau, et tient la première ligne brillamment (c’est à dire qu’il passe 2 armures sur 3 et ne sort aucun joueurs malgrés ses nains châtaignes). Le kick est mauvais, les nains du chaos protègent la balle derrière une grosse ligne, puis tentent d’avancer. Mon double rideau empêche une progression rapide, et si les armures des serviteurs passent régulièrement, systématiquement Coyotte ne passe pas le 7 sur le jet de blessure. Au contraire de Wilhelm Chaney qui s’enflamme tout à coup au tour 3 en blitzant le mino et en le foutant KO.

Un vrai champion ça Monsieur!!

Du coup ça devient plus compliqué pour Coyotte, et j’en profite pour coller les joueurs, et l’engluer sur le côté droit du terrain. Bientôt, je blitze le porteur de balle. Elle part en l’air, et un nain la rattrape. Sauf qu’il reste au contact de 3 de mes joueurs. Coyotte tente de sécuriser un peu l’endroit, mais en vain. Un hobgobelin sort sur une esquive ratée, et je peux à nouveau faire tomber la balle à terre et assurer le 0-0 à la pause.

img_0054-300x225

Seconde mi-temps, alors que je compte attaquer de la même façon que face au Doc, je me prends un blitz dans la tronche. Heureusement la balle est hors de portée du centaure blocage qui fonce cependant en avant. Le rebond de la balle atterrit du bon côté, et je peux aller la chercher facilement et cager en plein milieu de ma moitié de terrain. Coyotte tente le tout pour le tout en mettant une pression sur la cage et la balle. Tour 4, alors que j’ai progressé jusqu’au milieu de terrain, je rate le plus simple: esquive 1, relance 1 avec le porteur de balle. Le mino, revenu de KO, fait alors le con au bon moment, en refusant d’aller blitzer. Et finalement, Coyotte loupe un GFI pour protéger la balle. Nouvelle chance que je ne laisse pas passer. Sauf qu’au lieu de prendre la balle avec le vampire à terre, c’est le serviteur bloc qui s’en empare pour filer derrière un mur de joueurs.

img_0063-300x225

La défense est trouée, et la dernière chance de Coyotte au tour 14 pour me mettre un peu de pression rate sur un GFI raté de son centaure esquive en force. Je marque tranquillement tour 8, et peut photographier Coyotte en train de verser une larme!

Victoire 1-0, et 2 sortie à 1 pour moi je crois. Un match aussi fun que celui de Doc, ça faisait super plaisir! RDV au Ambowl!

 

Round 3: Roderyck Junior et ses orquesimg_0068-300x225

Il faut croire que les 3èmes matchs le samedi au Ch’ti Bowl ne me portent pas chance. L’année dernière, cela avait été long, trèèèès long face à Bozo. Cette année, ce fut beaucoup plus rapide. Mais bien plus dur psychologiquement.

Mon adversaire, le fils de Roderyck, également présent dans cette salle, joue orque. De façon un peu particulière: 2 blitzeurs gardes, les 2 autres pro (oui oui, vous avez bien lu: pro). 2 ON bloc, 2 ON garde, le troll garde, et le passeur chef.

Pas de châtaignes, cool!

Si j’avais su! Outre le fait que Roderyck Junior ne connaisse pas du tout les vampires, ni même la plupart des caractéristiques de ses propres joueurs, je vois dés le tour 1 que c’est un débutant. Il joue systématiquement le troll en premier par exemple, et jamais à 3 dés pour. Son lanceur prend la balle pour se placer parfaitement à portée de mes vampires. Les 2 regards hypnotiques ne marcheront pas, mais peu importe. Me reste 7 tours pour le contrer. Et encore! Tour 3, j’étire ses orques le plus facilement du monde. Et Roderyck Junior avance son lanceur sans protection.

Cool, un match facile que je devrais pouvoir gagner 3 ou 4-0.

Bon, c’était peut être un poil exagéré, vu que depuis le tour 1, les dés de Roderyck fils envoient du lourd: les 10, 11, 12 s’enchainent à la pelle hormis quelques exceptions. Je perds 1 joueur par tour, dont le vampire bloc tour 2 qui ne régénère pas, voir 2 joueurs quand je n’arrive pas à dégager toute mon équipe du contact. Du coup, si le contre semble on ne peut plus simple, à force de rater tous mes regards hypnotiques, puis de faire des skulls/pow-skull en veux-tu en voila, le constat tour 5 est on ne peut plus clair: je suis à 5 sur le terrain contre 11 orques, et si la balle est à terre, ça va commencer à être chaud. 1 relance 1 sur le ramassage de balle pour partir en contre. Puis les soifs de sangs qui deviennent soudainement hystériques (sur 2 vampires joués, 1 soif de sang à chaque fois). Bon ok, c’est la véritable catastrophe, je vais me prendre une table rase tour 6, va falloir oublier cette première mi-temps.

Heureusement, Roderyck Junior joue très mal. Il délaisse la balle pour taper mes joueurs, puis se rend compte tour 8 qu’il lui manque une case pour marquer, et ce pour 3 de ses joueurs. 0-0 miraculeux à la mi-temps. Miraculeux pour lui ou pour moi, franchement je ne sais pas. J’essaye de rester concentrer pour la seconde période.

img_0070-300x225

2 KO rentrent sur 5, et malgré mes 3 joueurs en réserve, je ne suis qu’à 9 contre 11 sur le terrain. Mais je suis confiant. J’ai de nouveau 3 relances, et un joueur orque qui se place super mal en face de moi: une belle ligne comme je les aime. Une attaque sur le côté, et le TD devrait être assuré. Sauf que forcément sur le blitz, je paye mon skull/pow-skull. Je n’utilise pas la relance pour la garder au cas où pour le ramassage de balle. 1 sur la soif de sang, je ramasse la balle et croque un serviteur: 10, la sortie. 8 contre 11.

Youpi. Ca recommence.

Roderyck Junior blitz une fois par tour. Une fois par tour, il me sort un joueur, ou si j’ai de la chance, me le fout KO. Bientôt, à 6 contre 11, ça devient compliqué. Je tente un changement d’aile, mais ne peut pas protégé efficacement la balle. Surtout que pour une fois Roderick Junior fait preuve d’un peu de bon sens en ne fonçant pas aveuglement mais en quadrillant bien le terrain. Mais pourtant, j’arrive à enfoncer mon vampire esquive au milieu de son terrain, et à prendre de vitesse les orques. Je commence à y croire malgré la perte sèche des 3 relances en 4 tours (le chef étant sorti en première période). Plus qu’une esquive 2+ et mon vampire esquive aura une chance de marquer au tour suivant. Avec un autre vampire et un autre serviteur pour le protéger.

Sluuurrrrp! Suuuuceeeeer!!

Merde. 1 sur la soif de sang, je dois retourner en arrière, où attendent 11 orques. Cette fois, je ne me dégagerai pas, et c’est complètement abattu et tué psychologiquement que je regarde Roderyck massacrer mes derniers joueurs.

Match nul de brin… je devais le gagner 3 ou 4-0

Dernière chance pour le vampire de se dégager des orques. L’esquive 4+ relançable ne passe pas, la balle rebondit sur le cul d’un orque à terre avant de foncer… dans le public! Qui la renvoie alors de l’autre côté du terrain… loin… très loin dans mon camp. Où attend inopinément un blitzeur. Tour 7, il ramasse la balle. Tour 8 il marque sans aucune opposition devant mon regard atterré. Finalement non pas de match nul: je perds le match. Normal après tout, il ne pouvait plus m’arriver que ça.

Défaite 1-0, 6 sorties à 0 je crois. Je finis à 4 sur le terrain, et essaye de le prendre avec philosophie. En plus du fait de cette déchatte/chatte, du fait que Roderyck Junior soit débutant, et qu’il ne soit pas fun sur un terrain, le pauvre n’a pas eu de bol que je rencontre juste avant le Doc et Coyotte. Je m’étais vraiment habitué aux matchs fun, et du coup la, je l’étais beaucoup moins.

En tout cas, 2 victoires, 1 nul pour le fils. Ce qui voulait dire qu’il a chatté 3 fois de suite. Un peu plus loin à côté, le père fait de même contre Harty. Mais ce dernier trouve la technique en obligeant de jouer avec les dés de son adversaire. En 4 blocs, Harty sortira 3 nains avec ses elfes noirs: et assurera sa victoire 2-1. Je me promets de jouer avec les dés du père si jamais je le rencontre!

La suite demain…

Publié dans Tournois | 2 Commentaires »

 

Amoursucré d'une Bimbo |
Choari |
Le royaume de Elwin. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tetrisgratis
| Sofaleague
| Annuaire de POD du monde Ga...